Suppression du Conseil national des missions locales

La ministre \u202fdu \u202fTravail, de \u202fl’emploi, de \u202fla formation professionnelle et\u202fdu\u202fdialogue\u202fsocial, Madame Myriam El Khomri, a annoncé en juillet la prochaine constitution d’un Conseil d’orientation des politiques de jeunesse ayant pour vocation de remplacer, entre autres, le CNML. Si ce dernier n’a pas rempli les missions qui lui étaient confiées, comme le souligne Michel Abhervé dans son blog, il a été pour les psychologues de Mission locale un interlocuteur précieux grâce aux deux chargées de mission insertion sociale et autonomie des jeunes qui se sont succédé.

 

Elles ont su, l’une et l’autre, organiser et animer des groupes de travail autour de la santé et de la prise en charge psychologique des jeunes. Elles ont fait dialoguer médecins, psychologues, directeurs, animateurs régionaux, épidémiologistes… Elles ont défendu la nécessité de la prise en compte par des psychologues de la souffrance psychique des jeunes reçus en ML. Elles ont également soutenu et « parrainé » le réseau des psychologues en ML et son séminaire annuel.

Par leur intermédiaire, le CNML a donc apporté une reconnaissance officielle de notre place et de notre fonction.

 

Le futur délégué ministériel aux Missions locales, Jean-Marc Seijo-Lopez, sera peut-être lui aussi à notre écoute. Ou pas ?

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur LinkedIn

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique de confidentialité