Formation des psychologues : risque d’asphyxie

pieces

Depuis le mois de juillet, la loi fait obligation à tout organisme d’accueil de stagiaires de verser une gratification dès que le stage se déroule sur plus de deux mois. Les établissements d’accueil se trouvant nouvellement assujettis n’ayant pas pu prévoir cette nouvelle dépense, qui va payer ?

Si nombre d’entre eux refusent les stagiaires, comme plusieurs hôpitaux l’ont déjà annoncé, la formation des psychologues sera dès cette rentrée en grand danger !

Comment les étudiants pourront-ils effectuer les stages exigés pour la validation du master et l’accès au titre de psychologue ?

Nous interpellons le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et celui des affaires sociales et de la santé : Les budgets afférents à l’indispensable accueil des stagiaires doivent être attribués aux établissements d’accueil dont les financements relèvent des fonds publics.

Nous invitons les professionnels, les étudiants et leurs organisations à se rassembler dans l’action.

Il y a extrême urgence, sauvons la formation et les étudiants de l’asphyxie !

Jacques Borgy, secrétaire général du SNP.

Le 11 septembre 2013

 
 

Image d’illustration : Photos Libres

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur LinkedIn

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique de confidentialité