FFPP et SFP interrompent leur participation au groupe de travail issu des Assises pour l’évolution de la formation des psychologues

Au moment même où des points de consensus se sont dégagés et où une rencontre de représentants du groupe de travail issu des Assises avec le ministère de l’Enseignement supérieur va être programmée, la FFPP et la SFP font défection à la réunion de synthèse du 10 juin, par lettre reçue ce 6 juin. Dans ce même courrier, ces associations proposent une rencontre seulement à la rentrée, ce qui reviendrait à donner un grave coup de frein à l’action entreprise et ne serait en aucun cas profitable à la profession.

Cet abandon par la FFPP et  la SFP du travail en commun qui continue pour autant avec le SNP,  le SIUEERPP,  les praticiens et  les universitaires, nous déçoit beaucoup. II signe une volonté de ces deux organisations de faire cavalier seul ou de reprendre la main sur la dynamique collective issue des Assises.

Il ne peut que décevoir la formidable attente et l’espoir des participants aux Assises que  nous continuerons de porter, avec tous ceux qui estiment ce travail urgent, en transmettant au Ministère, à partir des points de consensus dégagés par le groupe de travail, la forte volonté des psychologues et de ceux qui les emploient de voir  évoluer leur formation.

Ni la division ni la confiscation des démarches unitaires ne peuvent profiter à notre profession, seul un regroupement autour des points de consensus, dans le respect des diversités, doit prévaloir.

J. Borgy, secrétaire général du SNP

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur LinkedIn

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique de confidentialité