Communiqué : Réponse au plan autisme 2013-2017

Nous publions ici la position de la Commission de la Fonction Publique Hospitalière du Syndicat National des Psychologues en réponse au Plan Autisme 2013 – 2017.

Nous approuvons l’avancée de ce plan en matière de moyens financiers, de développement de la précocité des interventions et de l’offre de prise en charge.

En revanche, nous estimons que ce plan ne peut pas être le fruit d’un véritable travail collectif en raison de son caractère partial.

En effet, la litanie incessante des recommandations de la Haute Autorité de Santé reflète une approche réductrice qui ne tient pas compte de la nécessité d’une vision globale de l’enfant et de l’adulte autiste.

Seule l’articulation des méthodes et des connaissances peut permettre de rendre compte de la complexité des troubles du spectre autistique et de la psychologie du sujet humain.

De ce point de vue, le Plan Autisme 2013 – 2017 est très loin d’être à la hauteur de ses propres prétentions en matière de rigueur scientifique.

                                                                    Commission de la Fonction Publique Hospitalière

                                                                SYNDICAT NATIONAL DES PSYCHOLOGUES

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur LinkedIn

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique de confidentialité