une psychologue prise en otage

Le SNP apporte tout son  soutien à  la collègue  prise en otage au centre de détention de Toul qui a été surement durement éprouvée par cette épreuve.

Il rappelle à cette occasion que les psychologues qui travaillent dans les services pénitentiaires le font  dans des contidions souvent très difficiles et que leurs  salaires ne sont pas   à la  hauteur des missions qui leur sont confiées.

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur LinkedIn

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique de confidentialité