Un nouveau décret pour les Conseillers d’Orientation-Psychologues

Le nouveau décret concernant les Conseillers d’Orientation-Psychologues est paru en le 25 août 2011

http://www.legifrance.gouv.fr/affichT … xte=&categorieLien=id

Traitant du statut particulier des COPsy et directeurs de CIO il concerne aussi, pour partie, leurs  missions, dans son article 2.

Pour le SNP, le maintien du  titre de psychologue, en référence à la loi n° 85-772, est une bonne nouvelle, ainsi que celui de l’existence des centres d’information et d’orientation.

 

Evolution des missions :

Toutefois, si l’emploi du terme : Conseiller d’Orientation-Psychologue  est maintenu dans le nouveau texte, il ne peut masquer l’évolution de leurs missions.

En effet, celles-ci consistent à délivrer ‘’ une première information et un premier conseil personnalisé’’ dans le cadre ‘’ d’un service dématérialisé et gratuit’’ et à   assurer «  l’information, le conseil, et l’accompagnement personnalisé’’ des élèves des jeunes adultes et des étudiants en formation initiale ».

Le SNP pointe plusieurs manques dans ce texte,:

  • l’absence de la dimension psychique
  • l’absence de référence à l’expertise psychologique
  • l’absence de la prise en compte des difficultés des adolescents.

Toute référence à la discipline de la Psychologie est écartée : l’accompagnement est «  personnalisé », pas psychologique, par exemple. 

Aussi, la conception de l’orientation développée dans ce décret est réductrice ; elle se résume à un conseil.

Le choix d’orientation des élèves ne saurait se résumer à une simple gestion des flux !

 

Oubli de la dimension psychologique :

Par ailleurs, elle ne prend pas en compte la spécificité de l’adolescence et occulte le rôle capital des Conseillers d’Orientation-Psychologues, vers la promotion de l’autonomie  de la personnalité.

En ce sens, les problématiques rencontrées à l’adolescence ne se résument pas à l’orientation pour un futur métier.

Il semble que les pouvoirs publics ont choisi de ne retenir de la problématique de l’orientation dans le cadre de l’adaptation au marché du travail. Ils n’envisagent à aucun moment, dans ce décret, de mettre, au centre des missions des Conseillers d’Orientation-Psychologues, l’élaboration progressive avec l’adolescentd’une formation dans laquelle celui-ci puisse s’épanouir et la prise en compte des difficultés psychologiques liées à cette période de l’existence.

Avec la disparition progressive, sur le terrain, des CIO la logique d’un service de proximité pour le public devient caduque.

La réduction des missions des Conseillers d’Orientation-Psychologues converge avec la constatation, sur le terrain, d’une précarisation de la profession avec de plus en plus de vacataires, avec, ou sans le titre de psychologue. D’ailleurs, si ce texte préserve le titre  de psychologue, sur la formation initiale des futurs COPsy, il reste très flou.

 

Les Conseillers d’Orientation-Psychologues : ressource pour les établissements scolaires

Soucieux du développement des adolescents et de la qualification de toute la jeunesse, le SNP  soutient que les missions des Conseillers d’Orientation-Psychologues  doivent être  des missions de psychologues et constituent aujourd’hui une ressource pour les équipes des établissements scolaires, les jeunes, leurs familles.

N’oublions pas, d’autre part, que la seule question de l’orientation ne peut en aucun cas représenter tout l’apport de la psychologie  dans l’institution scolaire, en particulier dans l’adolescence. La possibilité d’accès à des psychologues du second degré de l’EN, exerçant toutes les missions de suivi, d’expertise, de travail institutionnel après des équipes est occulté par un texte réducteur, centré sur une orientation vue à minima.

 

                                               La commission FPE – EN du SNP.

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur LinkedIn

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique de confidentialité