Le SNP a été reçu au cabinet du ministre de l’Education nationale le 15/12/17

Diminution du nombre de postes au concours

Cumul de fonctions

Déontologie professionnelle

 

  • Le SNP déplore la forte diminution (20 % en moyenne) du nombre de psychologues recrutés au prochain concours, alors que le nombre de postes vacants est toujours très important dans les académies.

     
  • Le SNP souligne le manque de représentation des psychologues EDA[1] auprès de l’administration avec la nécessité de création de postes de type conseiller technique ; notre interlocuteur est sensible à l’idée d’un psychologue « référent » (besoins de formation continue, expertise sur les questions de radicalisation…).

     
  • Il est essentiel que les réponses administratives ne soient pas « personnes dépendantes ». La nécessité de prendre en compte la déontologie et la spécificité de la profession de psychologue est accueillie favorablement. Nous demandons une note de service ou circulaire auprès des recteurs qui viendra préciser et éclairer l’arrêté du 26 avril 2017 relatif au référentiel de connaissances et compétences des psychologues de l’éducation nationale.

     
  • Les questions encore en suspens (passage entre les deux valences, mouvement, intégration et détachement) et le suivi de la formation post concours seront abordés en groupe de travail du CTM[2] en mars 2018.

     
  • Nous abordons la délicate situation des psychologues de l’éducation nationale exerçant actuellement une activité libérale qui était jusque-là autorisée selon des modalités qui ne correspondent plus aux règles applicables au nouveau corps. Notre interlocuteur a entendu l’impasse déontologique dans laquelle ces psychologues se trouvent, ne pouvant pas abandonner les patients suivis et ne sachant pas pour autant s’ils ont le droit de continuer leur double activité. Il a estimé cette question urgente et nous a annoncé qu’il diligenterait une expertise à ce sujet. Les collègues dans cette situation doivent donc attendre les résultats de cette expertise.

 

Jacques BORGY, Secrétaire général du Syndicat national des psychologues

Annie COMBET, Secrétaire de la commission Education nationale du SNP

Guylaine FRANCO-ROUX, Membre de la commission Education nationale du SNP

 


[1] spécialité « éducation, développement et apprentissage »

[2] comité technique ministériel

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur LinkedIn

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique de confidentialité