Disparition programmée des CIO et transfert des Dronisep aux régions

Le SNP appelle à se mobiliser pour défendre le service public d’orientation

 

En projetant de transférer la compétence d’information à l’orientation aux régions, le gouvernement dénie les missions d’information et de conseil en orientation dévolues aux CIO et à leurs personnels.

Le SNP désapprouve ce choix politique qui n’a fait l’objet d’aucune discussion avec les personnels concernés.

En supprimant un service public de proximité qui répond à une forte demande sociale, le gouvernement déprécie la valeur et les compétences de ses personnels et prend le risque de délaisser les populations les plus fragilisées. C’est parce que les CIO ont pour mission d’accueillir, d’informer et de conseiller gratuitement tous les publics – jeunes scolaires, parents, adultes, décrocheurs – qu’ils sont indispensables à la cohésion des territoires. Fermer les CIO c’est prendre le risque que l’information et l’orientation soient laissées à des organismes privés alors que les CIO offrent un service fiable, gratuit et accessible à tous.

 

Suite au décret du 1er février 2017 créant un nouveau corps de psychologues de l’éducation nationale, la circulaire précise ainsi les missions des psy EN au sein de la spécialité « Éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle ».

« Les PsyEN exercent leurs fonctions dans les centres d'information et d'orientation (CIO) où ils sont affectés et dans les établissements du second degré relevant du secteur d'un CIO. Ils contribuent au développement psychologique et à la socialisation des adolescents, à la réussite et à l'investissement scolaires de tous les élèves. Ils mobilisent leurs compétences au service de l'élaboration progressive des projets d'orientation et de formation de ces derniers. Ils interviennent dans la lutte contre toutes les formes de ruptures scolaires et participent à l'information et au premier accueil de toute personne en recherche de solutions pour son orientation ».

 

Ainsi, le travail collectif mené dans les CIO permet la formation des personnels et la mutualisation des pratiques et des outils.

Les directeurs de CIO organisent le service des psychologues de l’Education Nationale qui travaillent dans plusieurs établissements.

Supprimer les CIO et affecter les PsyEN directement dans les établissements, c’est ne pas tenir compte de ce travail collectif.

C’est restreindre l’intervention des PsyEN aux horaires d’ouverture des établissements et aux élèves qui y sont scolarisés.

 

La commission Education nationale du SNP

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur LinkedIn

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique de confidentialité