Légalisation de la déontologie professionnelle

La possibilité de discussions entre le SNP et la FFPP se précise et c’est heureux car notre profession souffre cruellement de l’absence d’une réelle déontologie inscrite dans la hiérarchie des normes juridiques.

Nos premiers contacts sur ces questions indiquent qu’il est possible de dégager suffisamment de points de convergence entre nos organisations pour enfin réussir à nous adresser ensemble aux autorités réglementaires et législatives dans le but d’obtenir une légalisation de la déontologie et une protection du public conférant aux psychologues un statut de profession pleinement réglementée.

Dans le cadre de ce gros chantier qu’il s’agit, de façon urgente, de finaliser avec nos différents partenaires, nous avons présenté nos projets – une déontologie légalisée et un Haut conseil – élaborées avec la CFDT Santé-sociaux et le juriste Yann Durmarque lors d’une conférence à l’université Lyon 2 le 10 avril dernier.

Par ailleurs, réunis en CSN et ne pouvant donc être présents à la journée organisée par le GIREDEP le 25 mars dernier, nous avons transmis par écrit nos positions aux participants de celle-ci et en particulier, notre souhait d’un rassemblement des organisations dans une demande commune de légalisation de notre profession auprès des pouvoirs publics.

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur LinkedIn

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique de confidentialité