La démarche du Cerédépsy

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Cerédépsy ou Construire ensemble la réglementation de la déontologie des psychologues.

Longtemps, les psychologues ont été divisés. Longtemps, ces divisions ont freiné l’avancée d’une déontologie forte qui soutiendrait la reconnaissance de notre profession.

Aujourd’hui, 19 organisations (associations et syndicats), se sont mises autour d’une table et ont décidé d’un travail collectif. Elles se sentent unies par et pour leur déontologie. Loin de gommer ou de nier leurs différences, elles les ont vu comme des forces à réunir pour partager le chantier d’une déontologie renforcée et commune.

Elles prennent en compte les acquis de leurs démarches respectives et quelques éléments de leur histoire récente.

Des pistes, des modalités de travail, et un appel

À partir du travail réalisé jusqu’ici et à la suite du séminaire du 19 janvier 2019, le Cedérépsy a décidé de poursuivre son action en constituant trois groupes de travail:

L’écriture d’un code unique autour de valeurs communes

Si le Code actualisé de 2012 sert actuellement de référence à la CNCDP, les organisations présentes ont décidé d’en reprendre l’écriture. D’une part cette version n’a pas reçu la signature de toutes les organisations qui composent actuellement le Cerédépsy ; d’autre part les autres versions méritent d’être examinées car le travail d’expertise conduit par la CNCDP contribue à souligner les limites de certaines formulations.

Les voies possibles pour un respect de la déontologie

Il s’agit ici d’explorer la diversité des voies possibles pour faire respecter la déontologie : instances issues de la réglementation ?  Avec quelles caractéristiques, de quelle nature, avec quelle portée ? Établissement de « labels » ? Dispositifs contractuels ? Normes Afnor[1] ?

Les voies actuelles d’inscription de la référence au Code, sa visibilité et sa promotion

Une série d’exemples, disséminés et trop peu connus, montrent que le code de déontologie fait l’objet d’une reconnaissance dans une diversité de structures tant privées que publiques où exercent des psychologues. C’est parfois le cas dans des conventions collectives ou dans des contrats de travail spécifiques. Il s’agit de lister tous ces lieux où le Code a une existence de fait, d’examiner les modalités utilisées et leurs effets, afin de favoriser cette inscription dans d’autres contextes et d’en consolider la reconnaissance.

Lors de chaque séminaire de travail les trois groupes fonctionnent en parallèle en un même lieu de façon à garantir l’articulation de leur démarche respective. Chaque organisation du Cerédépsy peut participer à chacun de ces groupes.

Et maintenant… l’appel est lancé … il reste ouvert :

  • Vous trouvez que la déontologie des psychologues devrait être mieux reconnue et mieux appliquée ?
  • Vous pensez que les valeurs écrites dans notre engagement de départ sont les vôtres ?

Vous êtes seul(e) : rejoignez une des associations ou des syndicats

qui travaillent au sein du Cerédépsy !

Vous faite partie d’une organisation de psychologues non membre du Cerédépsy : rejoignez-nous en tant qu’organisation !

Contact : ceredepsy@gmail.com

[1] https://normalisation.afnor.org/normes-definition/

Articles Récents

Nous suivre

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique de confidentialité