Tentative de compréhension du salaire dans la CC51

 

Le SNP appelle l’ensemble des psychologues, tous champs et tous secteurs confondus à s’unir à l’ensemble des salariés de ladite convention actuellement en péril, pour dénoncer et refuser catégoriquement la réécriture de la convention collective du 15 mars 1966 telle que la proposent les syndicats d’employeurs.

Lire un extrait concernant les psychologues

Cette proposition de convention collective indigne du secteur sanitaire, social et médico-social, fait table rase de tous les acquis sociaux obtenus et maintenus de haute lutte grâce à la pugnacité des organisations syndicales qui l’ont signée voici 43 ans.

La nouvelle mouture tient en 113 pages contre 360 dans la précédente. Pour l’essentiel, il est relevé une convention collective qui s’apparente à l’application pure et simple du code du travail. Les différents acquis sociaux disparaissent pour laisser place à  l’évolution professionnelle au mérite, à la disparition des congés supplémentaires, anciennetés, non prise en compte de la prime de sujétion spéciale pour les non cadres, disparition de la prime de sujétions particulières pour les cadres et avenants. L’indemnité de départ en retraite des cadres, réduite de moitié, suppression des coefficients d’internat… Toutes les fonctions et tous les corps de métiers de notre convention collective sont concernés par cette révision inacceptable.

Une fiche de métier des psychologues au contenu totalement inconsistant nous place dans le personnel paramédical ce que ne sont pas les psychologues.

Le SNP syndicat professionnel a pour ambition de défendre les droits des psychologues aux côtés des autres organisations syndicales de salariés.

  • Pour le SNP, il est intéressant que l’ensemble des salariés tous corps de métier confondus s’unissent pour défendre des droits acquis et veiller à ce qu’ils ne disparaissent pas.
  • Le SNP ne peut accepter une évolution de carrière au mérite lorsqu’on connaît la pénibilité du travail auprès des usagers, des incidences et des répercussions dans la vie personnelle du professionnel.
  • Le SNP ne peut accepter une rémunération qui ne prend pas en compte la technicité reconnue par un diplôme universitaire de haut niveau..
  • Le SNP ne peut pas tolérer une remise en cause des salaires avec un pouvoir d’achat qui est de plus en plus en baisse pour la majorité des salariés.
  • Le SNP ne peut pas laisser définir des fonctions spécifiques propres à certains corps professionnels d’une manière généraliste, qui pourrait entraîner la confusion des rôles et des fonctions,

Que veut le SNP ?

  • Nous voulons de réelles négociations avec les organisations syndicales.
  • Que ces négociations tiennent compte de la spécificité des métiers et des fonctions.
  • Que les grilles de salaires soient maintenues et suivent une grille en fonction de l’ancienneté.
  • Nous voulons le maintien des droits acquis : congés trimestriels et ancienneté.
  • Nous voulons une définition claire des métiers et filières pour tous les secteurs (secteur enfance et adultes).
  • Nous voulons un temps de formation pour tous les salariés.
  • Nous voulons que les professionnels travaillent dans des conditions de rémunérations acceptables.
  • Nous voulons la reconnaissance d’un réel statut de cadre du psychologue, personnel des sciences humaines

Le SNP vous demande

Tous ensemble, avec les syndicats, nous devons nous opposer au principe de déconstruction d’une convention collective qui fut progressiste en son temps et entend le rester.

Informez vos collègues de travail, unissez-vous massivement et rejoignez les organisations syndicales pour défendre ensemble la convention collective du 15 mars 1966 menacée de destruction par les syndicats d’employeurs.

Empêchons la signature de cette nouvelle convention collective pour qu’elle ne soit pas appliquée !

L’équipe des conventions collectives du SNP

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur LinkedIn

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique de confidentialité