Des nouvelles de la commission

La commission Missions Locales se réunit 4 à 5 fois par an. Un petit groupe solide, habitué au travail en commun, et qui, mine de rien, abat un travail conséquent, en mettant à profit les compétences de chacun. Au cours de la dernière année…

ACTION SYNDICALE

Défense des professionnels…

Après la victoire, dans le cadre d’une lutte menée de front avec la CGT et la CFDT, pour défendre le poste d’une collègue menacée de licenciement, nous avons continué à répondre aux sollicitations de collègues en difficulté, tant du côté de la Convention Collective et du droit du travail que des conditions dans lesquelles ils exercent leurs fonctions. Nous avons également soutenu les différents mouvements organisés par les confédérations syndicales représentées en mission locale lorsque nous partagions leurs revendications.

Défense de la profession…

Nous avons également continué à œuvrer à la prise en compte des psychologues dans la convention collective des missions locales. Un travail de fond est mené depuis plusieurs années pour faire reconnaître les postes de psychologue en ML. La tâche est ardue car les statuts sont multiples (salarié de la structure, détaché de la FP, libéral en vacation, mise à disposition d’associations…). Nous nous félicitons d’avoir réussi à nous faire entendre sur cette légitime revendication, grâce aussi au soutien de nos collègues de la CGT même si le combat n’est pas encore gagné.

TRAVAIL DE RÉFLEXION ET DE COMMUNICATION

Pour les psychologues intervenant en ML …

Nous travaillons à l’élaboration des documents qui serviraient de référence aux collègues intervenant en ML pour défendre leur poste, en mettant à leur à disposition des éléments d’argumentation dans un registre qui soit entendable par des financeurs ou des gestionnaires. Récemment, le travail passionnant et très documenté de collègues de Champagne-Ardennes, et l’enquête « SAME » (Santé Mentale des jeunes en ML), menée avec le CNML et le CETAF, sont des sources précieuses pour défendre, chiffres à l’appui, l’importance et la pertinence des postes de psychologues en ML.

… Et vers d’autres !

La commission avait activement soutenu différents appels des centrales syndicales pour dénoncer les effets du discours gestionnaire qui tend à se généraliser dans les ML, déplorant, entre autres « la succession de financements « à durée déterminée » (qui) génère une dégradation des conditions de travail, une déstabilisation des équipes et (qui) met les jeunes dans une position d’objets ballottés au gré des diverses mesures et dispositifs qui se suivent. », entraînant une réelle « mise en danger de la mission d’accompagnement de l’insertion des jeunes ». Elle a rédigé un amendement au «Manifeste pour une politique ambitieuse de la jeunesse», pour qu’y soit mentionnée la souffrance psychique et sa prise en charge.

La commission a manifesté son intérêt à la création de l’institut « Bertrand SCHWARTZ » (du nom du fondateur des ML), qui se donne pour missions la réflexion et la proposition autour des questions liées aux pratiques en ML et au trajet des jeunes qui y sont reçus. La commission a également tenu à rappeler l’importance de la participation de psychologues au comité scientifique.

 

Pour plus d’info : un compte-rendu plus détaillé de l’activité des 6 derniers mois a été publié dans le dernier P&P

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur LinkedIn

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique de confidentialité