Psychologues en exercice libéral, soyez en conformité avec le RGPD*

Depuis le 25 Mai 2018 et l’entrée en vigueur du RGPD, le psychologue en libéral, comme tout travailleur indépendant, est tenu de se conformer à des obligations lorsqu’il collecte des données personnelles (nom, prénom, coordonnées, contenu du dossier créé…). Il doit les lister et informer la personne qui le consulte sur leur utilisation et les modalités de conservation de celles-ci. Au-delà des obligations légales (type comptables, contentieux…), vous ne devez pas garder indéfiniment des données à caractère personnel. Vous êtes légalement responsable des données que l’on vous confie et, de part leur caractère personnel, vous devez sécuriser vos bases de données.
Depuis l’entrée en vigueur de cette législation, de nombreuses sociétés privées se sont mis sur les rangs en proposant des offres de conseil moyennant finances. Certaines se montrent intimidantes, incisives, voire menaçantes pour vous poussez à souscrire à leurs conseils payants ou pour vous délivrer une attestation de conformité. Ces démarches ne sont pas légalement obligatoires pour se mettre en règle donc ATTENTION AUX ARNAQUES !

Données personnelles : conservation, information des consultants…

Le SNP met à la disposition** des ses adhérents en exercice libéral une fiche permettant de s’y retrouver & un modèle d’affichette informative

 


* Règlement général sur la protection des données

** Envoyez n° adhérent et demande à snpcel@psychologues.org

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur LinkedIn

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique de confidentialité