Lutter contre la radicalisation en développant l'empathie

1,00

Description

Les adolescents ont toujours été tentés de s’engager dans des causes extrêmes. L’attrait pour le djihadisme a été précédé par celui pour les partis politiques extrémistes dans les années 1960, puis pour les sectes dans les années 1980. Pour s’opposer à ces risques de radicalisation sous toutes les formes, il est essentiel de développer chez tous les enfants la capacité d’empathie dès la maternelle, notamment par le débat, le jeu théâtral et le récit de soi éventuellement appuyé sur leur téléphone mobile.

 

Auteur : Serge TISSERON

 

Mots-clefs : Adolescence – Empathie – Jeu des 3 figures – Narration de soi – Radicalisation – Téléphone mobile

 

(4 pages) Parution : Avril 2016 in Psychologues & Psychologies n°243-244 « Adolescence »