Le psychologue clinicien dans le champ du handicap

1,00

Description

Le psychologue clinicien a toute sa place dans le champ du handicap. Son objet est la réalité psychique et la souffrance psychique, quels que soient les contextes somatiques, corporels, biologiques, sociaux. La clinique du handicap se rapproche de la clinique du traumatisme, pour le sujet comme pour son entourage. Le handicap est par ailleurs attracteur de pans de la réalité psychique : douleurs narcissiques, blessures de l’identité, traumatismes antérieurs, conflictualités qui appartiennent à l’histoire ou à la préhistoire du sujet. Le champ de travail pour les psychologues cliniciens est étendu : travail auprès des sujets atteints par le handicap, de leur entourage, des équipes professionnelles. Les modalités d’intervention à domicile, dans les lieux de vie, peuvent être très pertinentes. L’expérience auprès du handicap est très formatrice : elle oblige à cultiver ce qui est le plus essentiel dans la position clinique et le soin psychique, à maintenir l’attention sensible sur la dimension subjective et humaine ; elle aide à développer un modèle transdisciplinaire du soin psychique.

 

Auteur : Albert CICCONE

 

Mots-clefs : Cadre interne – Handicap – Position clinique – Réalité psychique – Transdisciplinarité – Traumatisme

 

(5 pages) Parution Février 2016 in Psychologues & Psychologies n°242 « Le handicap, vivre et trouver sa place »