Le handicap respiratoire : vivre à bout de souffle

1,00

Description

Le handicap respiratoire survenant à la suite de l’évolution d’un trouble respiratoire ancien provoque à la fois douleurs (dyspnée), sentiment d’impuissance modifications de l’image de soi, pertes diverses, transformation du statut social et familial, dépendance de l’institution médicale. Les différentes conséquences psychologiques de ce handicap (détresse, douleur, angoisse, dévalorisation, frustrations…) ne rendent pas le patient passif. Chez certains se manifeste un processus d’appropriation de la maladie et de la thérapeutique, de réinvestissement du corps, d’élaboration de la douleur et de la perte (travail de la maladie) permettant un rétablissement des investissements.

 

Auteurs : Vincent BREJARD et Jean-Louis PEDINIELLI

 

Mots-clefs : Douleur – Handicap respiratoire – Perte – Regard – Travail de la maladie

 

(6 pages) Parution Février 2016 in Psychologues & Psychologies n°242 « Le handicap, vivre et trouver sa place »