Remboursement des psychologues par la Sécurité sociale : Attention ! Ne signez pas n’importe quelle pétition

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le SNP attire votre vigilance sur les titres accrocheurs de pétitions mises en ligne, elles sont pleines de bonnes intentions mais elles ne prennent pas en compte tous les enjeux et elles ne sont pas toujours à l’initiative de psychologues.

Le SNP ne s’oppose pas au remboursement des actes du psychologue mais pas à n’importe quel prix : c’est à dire pas n’importe quel montant des honoraires et pas au prix d’un assujettissement à la prescription médicale.
Pour rappel, le SNP a été à l’initiative d’une pétition en 2018 intitulée « Pour un nouveau tarif et un accès libre aux psychologues dans les expérimentations ! ». Notre positionnement reste le même deux ans après et nous continuons à œuvrer pour que les expérimentations en cours ne soient pas pérennisées en l’état.

Une pétition récemment mise en ligne par Laurence Perrin dénonce le fait que l’expérimentation dans le cadre des dépressions légères à modérées a vu ses critères d’inclusion  modifiés au détriment du nombre de patients inclus.
Cette pétition fait une lecture bien insuffisante des enjeux pour les patients et la profession et nous n’en sommes pas solidaires. Il n’est pas dit que les consultations sont remboursées à hauteur de 22 à 32 € et sous prescription médicale. Et c’est de cette pérennisation que l’on voudrait pour l’avenir ? Les professionnels de la santé mentale savent que le passage par le médecin pour accéder à une aide psychothérapique retarde de plusieurs années la démarche de consultation, c’est une perte de chance pour le patient dont on voudrait ? Quant au tarif proposé, il n’est pas acceptable. Un psychologue reçoit un patient entre 45 mn et une heure, à ce tarif là son activité libérale n’est pas viable.

Une prise de contact avec l’auteure de cette pétition a été tentée mais sans succès faute d’autres informations que ses nom et prénom, il s’avère impossible de remonter jusqu’à elle avec si peu d’éléments d’identification et nous le regrettons.

Avant de signer une pétition, ne vous contentez pas de lire le titre, attachez vous au contenu et à l’auteur pour savoir de quelle place il parle et avec quelles connaissances de l’ensemble de la situation. Cette problématique du remboursement des consultations psychologiques est bien trop complexe pour se contenter d’une réponse binaire : pour ou contre ! Laissons aux professionnels concernés la responsabilité de défendre l’intérêt des patients et de leur profession.

Nous tenons aussi à rappeler que la solution de l’accès facilité aux psychologues ne peut pas être que dans la mise en place d’un remboursement des consultations en libéral mais aussi dans la préservation des dispositifs publiques de droit commun, donnons leur les moyens de fonctionner.

Pour le SNP

La commission Exercice libéral

Articles Récents

Nous suivre

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique de confidentialité