MANIFESTONS LE 28 SEPTEMBRE 2021

MANIFESTONS LE 28 SEPTEMBRE 2021

Le projet de remboursement des consultations en libéral n’est pas dissociable de la question de la place et du statut des psychologues en milieu hospitalier (public et privé) mais aussi de tous les psychologues salariés du privé.
C’est la question du soin psychique qui se trouve ainsi au centre et, dans le même temps, celle de la profession de psychologue tout entière.
Il est attendu lors des Assises de la psychiatrie des 27 et 28 septembre que les revendications portées par les organisations: SNP, SIUEERRP, CGT-UFMIC et FFPP soient tenues avec fermeté sans compromission.
Pour porter haut et fort nos revendications auprès du Ministère,nous vous invitons à être très massivement mobilisés et présents lors de la prochaine manifestation qui se tiendra le 28 septembre. Cette manifestation doit témoigner de notre détermination à ne pas céder sur notre identité professionnelle.
 

Le SNP s’est violemment opposé aux différentes mesures issues des politiques publiques mises en place pour le gouvernement.

 Il défend pied à pied ses positions (accès libre, rémunérations, responsabilité professionnelle) dans les négociations pour faire entendre d’autres conditions pour la profession.

Le SNP, Syndicat National des Psychologues, en concertation avec le SIUEERPP, la CGT-UFMICT et la FFPP, collectivement avec ceux-ci, a lancé cette mobilisation du 28 septembre pour dire son refus des mesures gouvernementales.

Le 10 juin dernier plus de 40 syndicats, associations et intercollèges, entre 15 et 20000 psychologues se sont mobilisés.

SOYONS ENCORE PLUS NOMBREUX LE 28 SEPTEMBRE

LES PROPOSITIONS DU SYNDICAT NATIONAL DES PYCHOLOGUES POUR LA MANIFESTATION DU 28 SEPTEMBRE

  • Une réelle représentation de la Profession aux Assises de la Psychiatrie en regard des principales organisations
  • Le retrait de l’ensemble des projets et mesures annoncés sans concertation
  • Le rejet des dispositifs actuels et de leur unification sur le même modèle de paramédicalisation larvée
  • Des tarifs décents des consultations s’inspirant en partie du modèle belge (75 euros) avec un seul dispositif général de remboursement
  • Des recrutements massifs dans les institutions avec une revalorisation salariale conséquente (trois fonctions publiques, établissements du privé)
  • Un lien de concertation paritaire avec les médecins, et non un lien de subordination, pour faciliter l’accès libre aux psychologues.
  • Le respect de la pluralité des méthodes et des références théoriques conformément au code de déontologie qui impose l’autonomie du choix des méthodes par le psychologue et sa responsabilité professionnelle
  • L’allongement des études sous la forme d’un doctorat professionnalisant
  • La reconnaissance statutaire de postes de psychologues avec responsabilités.

 

Le SNP exige que les décisions soient prises avec les professionnels, et non pas sans eux, pour une organisation cohérente de la profession garante de services psychologiques de qualité pour le public, sur le mode d’un Haut Conseil.

POUR DEFENDRE LA PROFESSION

POUR DEFENDRE L’INTERET DE LA POPULATION 

POUR DEFENDRE DES CONDITIONS DE TRAVAIL DECENTES REJOIGNEZ LE SYNDICAT NATIONAL DES PSYCHOLOGUE