DEFENDRE UNE REPONSE DE QUALITE A LA SOUFFRANCE PSYCHIQUE : LES ASSISES DE LA PSYCHIATRIE ,UNE MASCARADE ?

DEFENDRE UNE REPONSE DE QUALITE A LA SOUFFRANCE PSYCHIQUE : LES ASSISES DE LA PSYCHIATRIE ,UNE MASCARADE ?

Dans une politique de division, le gouvernement a choisi, à l’insu de l’ensemble des organisations, une seule d’entre elles pour être présente aux Assises de la Psychiatrie.

Le refus d’entendre les psychologues en instrumentalisant l’une ou l’autre organisation pouvant avaliser ce projet est une constante.

Seule une représentation inter-organisationnelle et intersyndicale peut permettre de faire entendre les propositions des psychologues qui ne veulent pas devenir des psychologues au rabais !

Les divers dispositifs déployés ces dernières années : Expérimentations CNAM, Chèque Psy, Psycog, PsyEnfantADo, TND, MSP/CDS, Ecout’émoi, etc. constituent une réelle maltraitance professionnelle qui n’assure pas la qualité des interventions auprès de la population

Points communs : ubérisation, paupérisation, paramédicalisation, imposition de méthodes restreintes, instrumentalisation des psychologues

L’urgence ! Le gouvernement veut légiférer rapidement et figer la misère des psychologues. Les négociations en cours vont-elles permettre d’infléchir ce mouvement ?

Les Assises seront-elles l’enterrement de la profession de psychologue ?