COVID-19 – Conseils pour les psychologues en libéral

COVID-19 – Conseils pour les psychologues en libéral

Publié le 06/04/2020 à 12h30, ces conseils sont susceptibles d’évoluer.

Protection de la santé des psychologues en libéral et des personnes qui les consultent

Au vu du Décret n° 2020-260 du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus covid-19, le confinement est désormais systématique sauf dans quatre cas :

  • pour aller travailler si vous ne pouvez pas le faire en télétravail (un autre justificatif sera demandé) ;
  • pour les achats de première nécessité dans les établissements autorisés ;
  • pour des motifs de santé ou motifs familiaux « impérieux » ;
  • pour une activité physique individuelle à proximité immédiate du domicile.

Ces mesures resteront en place au minimum jusqu’au 15 avril.
Le Syndicat national des psychologues appelle à la responsabilité de chacun. Chaque psychologue est de façon citoyenne responsable de ses actions pour mettre fin à l’épidémie.

Chaque psychologue est professionnellement responsable du suivi psychologique de ses patients.

Le Syndicat national des psychologues considère que le suivi psychologique est essentiel. S’ils ne sont des professionnels de santé, les psychologues participent cependant au maillage des soins psychiques et de la santé mentale.

Dans un contexte épidémique national, les psychologues doivent être là pour écouter et soulager l’anxiété de ceux qui souffrent, et éviter que des décompensations viennent engorger les urgences.

Suivre ces consignes, c’est aussi ne pas mettre les patients qui consultent en difficulté (contrôle par les forces de l’ordre, augmentation du nombre des personnes en contact)

# La plateforme Jitsi propose des connexions vidéo gratuites sans inscription totalement sécurisées, sans conservation de données ni centralisation du flux sur le serveur et pouvant être protégées par mot de passe. Elle est Open Source et ne profite donc à aucun groupe commercial.
Elle est très simple à utiliser. https://meet.jit.si/
Choisissez un nom de « réunion » cliquez sur créer, une boîte s’ouvre où on peut choisir un mot de passe que l’on valide par la touche « Entrée »
# La plateforme Doctolib offre l’option vidéoconsultation pendant toute la durée de l’épidémie.
https://www.doctolib.fr/
Bemypsy https://www.bemypsy.com/fr
Wire (disponible sur ordinateur, smartphone iPhone ou Android, tablette)  est une messagerie cryptée de bout en bout avec appels audio et vidéo de haute qualité. http://wire.com/

 Vous êtes nombreux à nous contacter chaque jour et à faire remonter la difficulté de mettre en place, dans le cadre d’une relation thérapeutique singulière, ce mode d’échanges. De nombreux patients n’y tiennent pas et préfèrent suspendre leur suivi, ceci est leur droit. Les recommandations que nous donnons visent à répondre à toutes les questions qui nous sont adressées, de nombreux collègues parviennent à maintenir le lien thérapeutique sous cette forme.

Difficultés financières des psychologues en libéral

Nous n’ignorons pas que, globalement, et malgré la bonne volonté de chacun pour rester à l’écoute de nos patients, les pertes financières sont bien réelles, la téléconsultation ne compense pas le manque à vivre. Nous mettons tout en œuvre pour alerter l’État face à cette situation économique critique en lien et en alliance avec les revendications de l’UNAPL.

Le Syndicat national des psychologues alerte l’UNAPL, ainsi que le ministère des solidarités et de la santé et le ministère des finances sur la situation financière extrêmement compliquée que la majorité des psychologues exerçant en libéral rencontre ou va rencontrer dans les prochaines semaines.

Le président de la République a déclaré lundi 16 mars dans son allocution que « aucune TPE [Très Petite Entreprise] ne pourra être en difficulté financière ».

Dernière minute : tous les libéraux ont droit aux IJ s’ils ont dû cesser leur activité pour garder les enfants pendant le confinement!

Les mesures de soutien du Gouvernement

Les droits ne sont pas différents que l’on soit en BNC, en micro-entreprise, etc.

  • Pour les psychologues en libéral en arrêt de travail

Des indemnités journalières (IJ) sont versés aux assurés définis comme des personnes vulnérables vis-à-vis du covid-19 par le Haut Conseil de la santé publique dans son avis en date du 14 mars 2020.

  • Pour les psychologues en libéral ayant des enfants scolarisés

La fermeture des écoles et collèges à partir de lundi 16 mars 2020 nécessite pour des psychologues en libéral de suspendre leur activité professionnelle.

Le ministre des solidarités et de la santé vient d’écrire à l’assurance maladie (lire son courrier):

Tous les libéraux ont droit aux Indemnités journalières avec effet au 12 mars s’ils ont du cesser leur activité pour garder les enfants pendant le confinement !

Le télé-service «declare.ameli.fr» de l’Assurance Maladie est l’outil à utiliser pour cette déclaration.

Nous avions avec l’Unapl alerté les autorités pour que cesse l’exclusion de certains libéraux de cette mesure, c’est chose faite !

Décret n° 2020-371 du 30 mars 2020 (version consolidée au 6 avril à jour des modifications annoncées la semaine dernière par Bruno Lemaire)

Comme annoncé par Bruno Lemaire:

  • La perte de chiffre d’affaires est fixée à 50 {52497356009d932b60fe8e0944399b5260cadd9d58d90c44590d5be4b8bdbada} en mars et restera la référence pour le mois d’avril
  • Le fonds solidarité sera prolongé durant toute la durée de l’état d’urgence sanitaire »

Comment bénéficier de cette aide de 1 500 euros ?
Vous pouvez bénéficier de cette aide à partir du 31 mars en faisant une simple déclaration sur le site des impôts:
https://www.impots.gouv.fr/portail/

Vous trouverez les réponses à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur ce fond :Foire aux questions fond de solidarite

URSSAF

Pour les travailleurs indépendants :
L’échéance mensuelle du 20 mars ne sera pas prélevée. Dans l’attente de mesures à venir, le montant de cette échéance sera lissé sur les échéances ultérieures (avril à décembre).
En complément de cette mesure, les travailleurs indépendants peuvent solliciter :
– l’octroi de délais de paiement, y compris par anticipation. Il n’y aura ni majoration de retard ni pénalité ;
– un ajustement de leur échéancier de cotisations pour tenir compte d’ores et déjà d’une baisse de leur revenu, en réestimant leur revenu sans attendre la déclaration annuelle ;
– l’intervention de l’action sociale pour la prise en charge partielle ou totale de leurs cotisations ou pour l’attribution d’une aide financière exceptionnelle.

https://www.urssaf.fr/portail/home/actualites/autres-actualites/epidemie-de-coronavirus.html

Impôts et crédit bancaire professionnel

  • Il est possible de demander un étalement de votre impôt.
  • En accord avec la banque de France, une réévaluation des mensualités de votre prêt professionnel peut être envisagée par votre banque.

Ne tardez pas à vous faire connaître de ces différents services pour être aider au maximum. https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

Les décisions annoncées permettent aux travailleurs indépendants** de suspendre le paiement des factures d’eau, de gaz, d’électricité et le loyer de votre local professionnel.

Comment en bénéficier ?

Vous devez subir une perte de revenus de votre activité libérale de 70{52497356009d932b60fe8e0944399b5260cadd9d58d90c44590d5be4b8bdbada} pour pouvoir les demander.
Pour bénéficier de ces reports, vous devez adresser directement par mail ou par téléphone une demande de report à l’amiable aux entreprises auprès desquelles vous payez ces factures (votre fournisseur de gaz, d’eau ou d’électricité, votre bailleur…).

Pour les bailleurs privés, qui peuvent se le permettre, le gouvernement en appelle « à la solidarité de chacun »…

**est travailleur indépendant le psychologue exerçant en libéral quelles qu’en soient les modalités (micro-entreprise « autoentrepreneur »/ BNC / EIRL /…)

Vous pouvez demander une aide financière exceptionnelle ou une prise en charge de vos cotisations auprès de la Sécurité Sociale des Indépendants: https://www.secu-independants.fr/action-sociale/aide-coronavirus/

Gestes barrières contre le coronavirus