Communiqué du 27 août 2020

Communiqué du 27 août 2020

C’est avec stupeur que nous avons appris le meurtre d’une jeune collègue à Annecy sur son lieu d’exercice en libéral. 

Nous tenons à nous associer à la douleur de son conjoint et de sa famille.

Ce triste et terrible événement nous rappelle combien la profession de psychologue, chargée d’aider les personnes en souffrance et d’apporter protection aux personnes fragiles, est aussi exposée à des actes de violence.

Le Syndicat National des Psychologues et l’ensemble de la profession rendent un fervent hommage à cette jeune professionnelle  tuée en effectuant, de façon déontologique, son travail de psychologue. 

Le 27 août 2020