Conventions collectives : Actualités récentes

[publié le 31/01/2017]

Le SNP soutient la Clepsydre et relaie la pétition de soutien

Il est possible de soutenir concrètement la Clepsydre en signant cette pétition 


La Clepsydre

La fin d'une expérience unique ?

 

Née en 1989 sous forme d'un groupe de recherche, La Clepsydre s'est constituée en 1992 en association régie par la loi de 1901.  Son action clinique a débuté en 1997.

 

Aux fondements de cette expérience : la psychanalyse laïque et l'accessibilité au plus grand nombre, comme Freud en son temps en avait émis le vœu et inspiré la pratique (« Dans le fil de transmission freudienne de l'analyse laïque, dans les années 20, à Budapest, une société de psychanalystes mena conjointement des consultations et un cercle d'étude autour du traitement analytique pouvant toucher des milieux plus modestes et populaires »[1]).

 

La Clepsydre propose un cadre d'intervention clinique dont l'objet principal est l'accueil et l'écoute d'orientation psychanalytique de toute personne en difficulté sociale et psychologique, touchée ou non par l'exclusion, ainsi que de toute personne souhaitant interroger sa place et son histoire en lien avec sa situation actuelle.

 

À l'articulation des champs social, médical, éducatif et sanitaire, l’association offre un espace non médicalisé souvent complémentaire aux prises en charge sociales et éducatives réalisées par les travailleurs sociaux ainsi qu'aux suivis effectués par les professionnels du soin médical et psychiatrique.

 

La Clepsydre est un lieu ressource essentiel pour les travailleurs sociaux qui peuvent y orienter des personnes en grande souffrance psychologique ne relevant pas pour autant du champ psychiatrique. C'est également un lieu d'orientation important pour les CMP qui, faute de place, privilégient la prise en charge des pathologies psychiatriques et adressent à La Clepsydre les personnes dont les difficultés relèvent plus particulièrement d'une souffrance 'psycho-sociale'.  L'équipe reçoit aussi des personnes touchées par des pathologies psychiatriques, en binôme ou pas avec un service psychiatrique.

 

La Clepsydre est aussi un lieu alternatif au libéral pour les personnes dont les ressources sont insuffisantes pour entreprendre un travail psychologique ou psychanalytique dans le privé.

 

L'équipe clinique est constituée de bénévoles et de quelques salariés.  Psychologues cliniciens pour la plupart ou venant d'autres champs pour certains, tous ses membres sont de formation psychanalytique.

 

La grande diversité des situations et des problématiques psychiques et sociales engage les analystes dans des accompagnements thérapeutiques qui peuvent se dénouer en quelques rendez-vous ou en plusieurs années. La particularité de La Clepsydre par rapport à d'autres associations du même type est de ne pas fixer de limite temporelle à un suivi.

 

 

Dotée d'un organisme de formation, l'association propose également aux professionnels et bénévoles issus des milieux sanitaire, éducatif et social des supervisions et des modules de sensibilisation à la souffrance psychique.

 

La Clepsydre était soutenue par le Département de Paris depuis 1999 et par la Caisse Régionale d'Assurance Maladie D’Île de France (CRAMIF) depuis 2003.

 

Depuis plus de 20 ans, La Clepsydre a accompagné plus de 3500 personnes avec des effets avérés sur la réinsertion, le maintien à l’emploi et la prévention de la désocialisation, mais aussi sur l’amélioration de l’état psychologique de la personne, quand la souffrance, voire les troubles psychiques, sont au premier plan.

 

Au cours de nombreuses années de fonctionnement stable, La Clepsydre a pu développer sa capacité d'accueil (la file active annuelle est d’environ 300 personnes. Près de 200 nouvelles personnes sollicitent un rendez-vous chaque année). Mais depuis quelques années, des baisses de subventions sont concrètement intervenues, générant une fragilité financière, créant des difficultés internes, déstabilisant le fonctionnement de l'association et mettant à mal tout le projet de La Clepsydre.

 

La décision de la Mairie de Paris, en novembre dernier, de ne pas reconduire une subvention déjà insuffisante (et La Clepsydre n'est pas la seule association visée par ces mesures d'étouffement) va entraîner la fin de cette expérience unique.

 

Si la Mairie de Paris ne revient pas sur sa décision, plus de 150 personnes subiront un arrêt brutal et prématuré de leur soutien psychologique, sans relais disponible. Sans oublier que six salariés se retrouveront au chômage. Cela mettra également fin à l’action des bénévoles engagés dans l’association.

 

 

Pour l’équipe de La Clepsydre

Monique Maynadier

 

Association La Clepsydre - 33 rue Bouret - 75019 Paris - téléphone : 01 40 21 39 57 - fax : 01 40 21 39 30 - email : accueil@la-clepsydre.org - www.la-clepsydre.org

Association loi 1901 à but non lucratif  /  N° SIRET : 404 230 088 00068 - APE : 8899B  /  Agrément du Ministère de la Jeunesse et des Sport du 11.04.1996 - N° 75 JEP 05-351

 

 

[1]       Valérie Osganian (fondatrice de la Clepsydre) Cahiers pour une école N°5 – Janvier 2001


 

Il est possible de soutenir concrètement la Clepsydre en signant cette pétition 


> Tous les articles

Adhérer

Acheter la revue

Télécharger un article

Trouver un psychologue

Contact