Nos commissions

[publié le 06/03/2013]

Fonction publique état Education nationale

Bureau

Secrétaire de la commission : Annie Combet

Anais Barthélémy, François Chalayer, Ghislaine Franco-Roux, Eliane Gamond-Gybels, Geneviève Parmentier.

L’exercice du métier de psychologue dans l’Education Nationale rencontre des difficultés liées aux mêmes enjeux que dans les autres secteurs de la profession mais aggravées par une situation institutionnelle captive.

Pour les psychologues du premier degré, historiquement appelés « psychologues scolaires » l’écueil majeur réside dans l’absence de statut de psychologue. Quant à ceux du second degré, c'est-à-dire les conseillers d’orientation - psychologues, c’est leur place de psychologue qui est menacée !

La commission EN du SNP s’est pleinement engagée dans un processus de construction et d’affirmation de l’identité professionnelle des psychologues de l’Education nationale en défendant et en précisant leur rôle dans l’institution scolaire. Son objectif prioritaire vise une reconnaissance statutaire permettant l’ouverture d’un recrutement interne et externe et une formation identique à celle de leurs collègues.

Reconnue par le Ministère de l’Education nationale comme représentative de la profession, elle travaille à une meilleure lisibilité de celle-ci.

Régulièrement consultée, elle a participé à tous les grands travaux concernant la place des psychologues dans le système éducatif, que ce soit en étant auditionnée par la Commission Thélot ou en étant entendue lors de la démarche – inaboutie – de réactualisation du texte sur les missions à la lumière de la loi sur le handicap.

La commission EN du SNP a initié de nombreuses démarches envers les parlementaires sur la question du statut et continue à les solliciter régulièrement.

A chaque gouvernement, elle interpelle le ministre de l’Education nationale, rencontre des membres du cabinet, est reçue par la DGESCO.

Dans la dernière mandature, la commission EN est intervenue sur la réactualisation des textes :

  • sur les missions des psychologues, avec plusieurs audiences et un travail avec Monsieur Gachet : DEGESCO (bureau de l’adaptation scolaire et la scolarisation des élèves handicapés). Ce texte n’a jamais été publié.

  • sur les RASED : après audience et échanges avec M. Macron, chef du bureau des écoles à la DGESCO, ses propositions visant à bien différencier enseignants spécialisés et psychologues, à renforcer le travail avec les parents, à soutenir l’autonomie technique des psychologues, à défendre la souplesse de leurs horaires, ont été intégrées dans la circulaire sur les RASED parue au NO n° 31du 27 aout 2009

  • sur la fiche métier

L’opportunité s’ouvre enfin de repenser la question de la formation et du recrutement des psychologues de l’EN. Tous les enseignants sont désormais recrutés à partir de masters, il ne peut en être autrement pour les psychologues : le DEPS prorogé cette année ne correspond ni au niveau de formation de la profession, ni à celui des enseignants. Le SNP intervient de façon insistante auprès du ministère de l’éducation nationale et celui de l’enseignement supérieur pour promouvoir un recrutement des psychologues de l’EN à partir de tous les masters de psychologie. Cette question de la formation et du recrutement  qui semble actuellement évoquée au ministère ne peut pas séparée de la reconnaissance statutaire des psychologues dans l'Éducation Nationale.

Nous avons été reçus début octobre 2009 puis en mai 2010 au cabinet de M. Luc Chatel, avons rencontré 4 conseillers du ministre sur la formation, le recrutement à partir de TOUS les masters 2 professionnels de psychologie, le statut, mais aussi la formation initiale et continuée des enseignants et a demandé un nouveau rendez vous. Nous interpelons également régulièrement le MEN sur la défense de la profession et des professionnels, sur des questions de terrain, au niveau des postes ou sur le remboursement des frais de déplacement des psychologues.

D’autre part, un partenariat régulier est mis en place avec les autres organisations professionnelles de psychologues de l’E.N. dans le cadre du groupe des 7 et de POPSYDEN (qui inclut des directeurs des centres de formation DEPS) avec un accord sur l’axe formation/recrutement/statut.

Le SNP défend la présence et la reconnaissance statutaire de psychologues à l’intérieur même du système éducatif, psychologues formés et recrutés par voie interne et externe, à parité avec les psychologues des autres fonctions publiques. Cette mandature verra-t-elle enfin l’ouverture de ce dossier avec une mise en cohérence entre titre, statuts et recrutement ? L’instant est crucial et la profession en danger.

 

Consultez toutes les actualités du secteur de l'Education nationale.

Consultez tous les textes de référence du secteur de l'Education nationale.



> Tous les articles

Adhérer

Acheter la revue

Télécharger un article

Trouver un psychologue

Contact