Edito

[publié le 01/03/2016]

Edito 242 : Nos victoires sont les vôtres

Des dizaines d’années de travail pour certaines revendications, des centaines de rencontres inter-organisations, des audiences dans les ministères, des rendez-vous avec des députés, des sénateurs, des décideurs politiques ont permis de remporter plusieurs batailles syndicales en cette année 2015.


Une moisson de succès :

• Citation des psychologues comme acteurs de la mise en oeuvre des politiques de santé mentale dans le Code de la santé publique (CSP).
• Inscription dans la loi de la nécessité d’un projet psychologique dans les établissements de santé.
• Décision de création d’un corps unique de psychologues de l’Education nationale et
reconnaissance par la Ministre, Najat Valaud-Belkacem, de la pertinence de nos positions avec la prise en compte de la notion d’enfant et pas seulement d’élève.
• Confirmation par le Conseil d’Etat de l’illégalité de tout système de notation-évaluation pour les psychologues en FPT.


Mais des conditions d’emploi, de formation et de représentation de la profession trop précaires

• Extrême précarité de nombreux contrats de travail.
• Avenir incertain des jeunes diplômés récemment installés en exercice libéral.
• Insuffisance des rémunérations.
• Quasi-absence de prise en charge des consultations auprès des psychologues.
• Nécessité d’une évolution de la formation initiale des psychologues vers un doctorat pour garder son caractère de formation de haut niveau.
• Manque d’une instance représentant la profession et soutenant sa déontologie.


La participation de tous est indispensable à la poursuite des combats syndicaux

Ces récentes victoires et ces difficultés persistantes constituent la toile de fond de la dernière phase préparatoire de notre congrès triennal : les AG régionales qui permettront à tous les psychologues membres du SNP de choisir les lignes d’actions du syndicat et leurs représentants au Congrès.


Si vous pensez qu’il est important de nous rassembler, de peser sur les politiques de soins, d’éducation, de santé au travail, de justice, afin d’y valoriser la place des psychologues, je vous invite à nous rejoindre ou à renforcer votre engagement, à participer aux combats du syndicat pour la reconnaissance des psychologues et pour des emplois et des conditions de travail et de revenus décentes.


Invitez aussi vos collègues à nous rejoindre pour faire entendre leur voix, être défendus dans leur travail, être soutenus dans la fréquente solitude d’un exercice libéral ou militer pour la profession.


Soutenez financièrement les actions du SNP. Chaque don permet, en complément des cotisations, de faire progresser les revendications de la profession en assurant votre représentation auprès des pouvoirs publics et auprès des élus ou des décideurs. Il contribue également à la tenue des permanences, au soutien des collègues et à la maintenance du site internet assurés par les salariés du syndicat.


Vous êtes très nombreux à dire combien vous avez besoin de nous et de notre action syndicale.
N’oubliez pas que le SNP est totalement indépendant de tout financement autre que le vôtre.
Faites savoir que notre force, nos capacités d’actions et nos moyens ne proviennent que de l’engagement des militants, des cotisations des adhérents et des soutiens de tous ceux qui apprécient notre combativité et les avancées que nous obtenons.

 

Jacques Borgy

 

Adhérer

Acheter la revue

Télécharger un article

Trouver un psychologue

Contact